Aller au contenu

Automne, saison détox et équilibre intestinal

En médecine traditionnelle chinoise, l’automne est sous l’influence de l’élément Métal relié au poumon, au gros intestin, au nez, à la peau. Le gros intestin a pour fonction l’élimination, l’évacuation des résidus solides issus de la digestion. L’intestin grêle termine la digestion des protéines et glucides, l’assimilation du fer et sépare liquides et solides.

Concernant les poumons, outre l’action des plantes détox dont nous parlerons ensuite, il est bénéfique en cette saison de marcher, respirer au grand air, et pourquoi pas faire un peu de jogging ou de natation.

Se détoxiner, se détoxiquer au naturel, avec les plantes, est sans nul doute la voie la plus efficace et la plus douce pour nos organismes. Outre une action sur les intestins et les poumons, il apparait judicieux de débarrasser également les toxines accumulées dans le foie et les reins. Vous optimiserez ainsi le bon fonctionnement des systèmes physiologiques à l’entrée de l’hiver.

Nous sommes tous concernés par l’intérêt d’une cure détox, l’environnement pollué et nos habitudes de vie favorisent l’engorgement des émonctoires : stress, manque d’activité physique, sédentarité, alimentation trop riche, insuffisamment variée, etc,  saturent nos organes de « filtration ». Ce qui peut conduire à des désordres fonctionnels : troubles digestifs, infections ORL (rhino-pharyngites, bronchites…), sommeil perturbé…  à la longue, ces désordres risquent d’aboutir à des pathologies chroniques plus difficiles à prendre en charge.

L’apport d’extraits de plantes en solution aqueuse, est une excellente chose surtout lorsqu’on mélange ces extraits à une bouteille d’eau que l’on peut consommer au fil de la journée. Conjuguer l’apport hydrique et les actifs des plantes stimule la sortie des toxines des organes et l’élimination. C’est aussi un excellent moyen pour combattre la rétention d’eau dans les tissus.

S’il n’existe pas de formule universelle, il est cependant judicieux d’associer des plantes complémentaires pour agir sur chacun de nos 5 émonctoires.

Notre top 10 des plantes détox : l’artichaut qui participe au bon fonctionnement du foie ; le romarin, le radis noir, le pissenlit qui contribuent au drainage hépatobiliaire ; le gingembre, le carvi qui participent à une bonne fonction intestinale et digestive ; l’orthosiphon, la bardane, les feuilles de cassis qui soutiennent les fonctions d’élimination ; la coriandre qui aide à éliminer les toxines.                                                                    

À table, vous pourriez consommer de l’ail (qui contient de l’allicine, un composant qui se transforme en une substance proche du soufre aidant les intestins à excréter les toxines) ; de la betterave (elle métabolise les acides gras grâce à la méthionine et la bétanine qu’elle renferme, et renforce le fonctionnement du foie) ; de l’avocat (sa consommation présente un excellent moyen de transformation des toxines  stockées en toxines solubles dans l’eau, ce qui facilite leur excrétion), du cresson (il contient de la chlorophylle qui permet d’améliorer la circulation sanguine et de produire des enzymes détoxifiantes).

Revenons à l’intestin, s’intéresser à cet organe en automne est essentiel à plus d’un titre. Bien sûr, il a le rôle qu'on lui connait de vider les déchets physiques du corps, mais il a aussi un rôle psychique très important ! L’équilibre physique et psychique naît d’abord dans le ventre.

L’intestin contient plus de 100 millions de neurones, produit 70 à 85% des cellules immunitaires de l'organisme, et  95% de la sérotonine (hormone du bonheur), héberge plus de 100 000 milliards de bactéries. C’est dire l’importance de ce microbiote que nous abritons. Il est indispensable à notre santé.

L’équilibre de cet organe se révèle fragile et instable. La flore qui colonise l’intestin est un écosystème dont le moindre changement va se répercuter aussi bien sur notre santé physique que sur notre santé psychique ; la totalité des fonctions physiologiques sont concernés.

Les travaux de Michael D. Gershon, chercheur à l'Université de Columbia, aux Etats-Unis, présentent l'intestin comme un véritable second cerveau. Nos intestins n’ont donc pas seulement pour rôle de finaliser la digestion des aliments mais ils doivent aussi s’occuper de la « digestion » de nos émotions, sources de nombreux maux.

Il est donc essentiel de prendre soin de votre flore intestinale pour à la fois booster vos défenses immunitaires et combattre le stress, la déprime, la fatigue et bien sûr les maux de ventre, désordres du transit, etc.

 

• Notre choix pour une flore intestinale en bonne santé : le complément alimentaire Probioline. Il offre une action complète pour rééquilibrer la flore intestinale : du calcium qui aide au fonctionnement normal des enzymes digestives ; un complexe de ferments lactiques probiotiques (lactobacilles et bifidobactéries) ; des prébiotiques qui stimulent la croissance des bactéries bénéfiques ; des fibres qui finalisent le travail d'élimination.

  

• Notre choix pour la détox : le concentré à diluer Santox Bio. Il renferme le meilleur des plantes pour purifier, alléger l’organisme, favoriser une digestion facile, relancer les défenses naturelles, booster votre énergie, faire peau neuve...

 

Belle Saison d’automne à tous !

Ajouter votre commentaire
Les commentaires