Aller au contenu

La phycocyanine, l'or bleu de la spiruline

La phycocyanine est le principal pigment présent dans la spiruline. Son nom vient du grec, « phyco » qui signifie algue et «cyanine » qui vient de la couleur cyan.

Il serait plus juste d’employer ce terme au pluriel car les phycocyanines désignent, en fait, une famille de pigments bleus des phycobiliprotéines qui comprennent : l’allophycocyanine, la phycocyanine, la phycoérythrine et la phycoérythrocyanine. On trouve ces pigments dans les cyanobactéries, dont la spiruline. Ils sont rares.

Ces pigments sont utilisés dans l’industrie alimentaire comme colorant bleu naturel ; ils représentent la seule alternative naturelle au colorant « bleu patenté V » ou E131 issu de la pétrochimie.

En phytothérapie, on peut trouver les phycocyanines « pures » en ampoules mais le mieux est de garder l’association avec la spiruline, pour un effet synergique.

Les phycocyanines font l’objet d’un certain nombre de publications internationales qui leur attribuent les bénéfices suivants :

– puissants antioxydants

– régulation du système immunitaire

– détoxification du foie et des reins (notamment évacuation des métaux lourds)

– action anti-inflammatoire naturelle

– pour les sportifs, amélioration de l’oxygénation des cellules. Une action très intéressante pour la capacité d’endurance et le confort respiratoire pendant l’effort mais aussi pour la récupération après l’effort.

 

 

La spiruline Phyco+ a une haute teneur en phycocyanines car elle en contient 20%. La plupart des spirulines classiques sont entre 10 et 15%.

Cette teneur est vérifiée par des analyses régulières.

 

 

 

 

Ajouter votre commentaire
Les commentaires