Aller au contenu

Soulager les jambes lourdes, par Angélique Houlbert

Par Angélique Houlbert, nutritionniste écrivain

Article extrait de Biolinéaires Juillet-Août 2018

 

Lors de fortes chaleurs ou de stations debout prolongées, il arrive qu’en fin de journée, vous (…) ressentiez des sensations désagréables (fourmillements, crampes) voire des douleurs dans les mollets avec un besoin irrépressible de bouger les jambes (impatiences).

 

Les mesures alimentaires pour soulager les jambes lourdes

  • Des fruits et légumes rouge-violet qui regorgent de polyphénols. Ces substances antioxydantes améliorent la circulation de retour et limitent la formation de radicaux libres qui abîment la paroi interne des veines. Ils peuvent être consommés crus, cuits, en soupes froides ou en jus. De plus, ces végétaux contiennent du potassium, qui rééquilibre les liquides dans l’organisme et lutte ainsi contre la rétention d’eau.
  • Des sources de vitamine E et de sélénium : noix, noisettes, amandes, noix du Brésil, avocat, huile de germe de blé.
  • Des fibres solubles. Une constipation chronique pouvant bloquer le retour veineux, augmentez les rations de fibres solubles : légumineuses, oléagineux, flocons d’avoine, son d’avoine et si besoin couplez avec du Psyliium ou du Konjac.

 

Les aides circulatoires

Sous formes de tisanes, d’ampoules ou de gélules, ils peuvent agir sur plusieurs fronts : limiter la perméabilité des capillaires, améliorer la tonicité de la paroi des vaisseaux (veinotonique), soutenir les valvules et stimuler les fibres musculaires des vaisseaux.

 (...)

 

Ginkgo biloba et Centella asiatica

Ces deux plantes possèdent de remarquables propriétés sur la circulation veineuse et la protection vasculaire. Les flavones et les lactones terpéniques (ginkgolides) du Ginkgo et les asiaticosides de la Centella augmentent le tonus veineux et diminuent la perméabilité capillaire.

 

Vigne rouge (Vitis vinifera) ou Myrtille (Vaccinium myrtillus)

Leurs anthocyanosides ont des propriétés veinotoniques et ils agissent de concert avec les polyphénols et la vitamine C qu’elles contiennent.

 

 

Rutine

Ce flavonol est naturellement présent dans certains aliments (câpres, sarrasin, asperge, framboise, myrtille, cassis) et certaines plantes (Ginkgo, Sophora japonica). La rutine diminue la fragilité et la perméabilité des capillaires. Elle possède donc un effet vasoprotecteur, veinotonique et sa prise quotidienne soulage les jambes lourdes  et diminue les œdèmes en cas d’insuffisance veineuse et/ou lymphatique.

 

Ces plantes peuvent être complétées par :

Fragon épineux (Ruscus aculeatus) – Petit Houx. Ses saponosides (ruscogénine, néoruscogénine) sont vasoconstricteurs veineux et veinotoniques.

 

Mélilot (Melilotus officinalis). Ses coumarines st ses flavonoïdes améliorent la tonicité des veines, limitent les œdèmes et facilitent la circulation de retour.

Bourgeons de cassis pour protéger la paroi interne des veines.

 

Les règles d'hygiène de vie

  • Douches froides sur les jambes
  • Matelas surélevé
  • Vêtements peu serrés au ventre, bas de contention
  • Gel veinotonique
  • Activité physique (marche)
  • Eviter les longues expositions au soleil

 

Ajouter votre commentaire
Les commentaires